Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Esclavage et servitude aux Antilles. L’héritage antique et (...)

Vient de paraître Esclavage et servitude aux Antilles. L’héritage antique et médiéval (XVIIe-XXe) sous la direction de Dominique Aimé Mignot et Jean-Gabriel Montauban chez L’Harmattan

Le 18 juin 2015 à 19h35

Vient de paraître Esclavage et servitude aux Antilles. L’héritage antique et médiéval (XVIIe-XXe) sous la direction de Dominique Aimé Mignot et Jean-Gabriel Montauban chez L’Harmattan, 2015, 372 p. ISBN : 978-2-343-05987-7 Prix : 35,63 € (existe aussi en version numérique).

« L’esclavage, à toutes les époques, est un crime contre l’humanité. C’est la raison pour laquelle il est important de disséquer ce phénomène et particulièrement de le comprendre. Au-delà de toutes les condamnations, il y a la nécessité d’analyser et d’enrichir nos savoirs par une mise en perspective de cette odieuse entreprise et de ses pratiques actuelles. C’est, par-delà l’histoire, la tâche exigeante à laquelle s’est livré le CREDDI et pour laquelle nous devons le remercier. Des servitudes antiques, aux traites transocéaniques, jusqu’aux esclavages qui souillent notre temps, il y a un seul et même fil conducteur : le déni de l’être humain. L’ouvrage qui nous est proposé, outre sa science et ses révélations, vient enrichir une abondante littérature mais il a le mérite d’approfondir un parcours et de creuser un sillon jamais refermé. En cela il fait œuvre de dépassement l Le savoir prouve, une fois de plus, qu’il demeure la meilleure des armes contre l’ignominie. »
Jacques Gillot, Sénateur, Président du Conseil Général de la Guadeloupe

« De l’Antiquité à la traite des Noirs, ce livre apporte un éclairage passionnant et parfois surprenant de facettes très diverses de l’esclavage. Il nous interpelle d’autant plus fortement qu’aujourd’hui encore, le scandale de l’esclavage continue en Mauritanie, en Haïti, au Pakistan, en Inde, et pour des millions d’enfants d’Asie, d’Afrique et d’ailleurs. Un grand merci aux auteurs, et surtout au CREDDI de Guadeloupe et à son directeur : Jean-Gabriel Montauban. »
Roland Lantner, Professeur émérite à l’Université de Paris1-Panthéon-Sorbonne

Jean-Gabriel Montauban est professeur des universités, directeur de Centre de recherche en économie du droit et du développement insulaire (CREDDI) et doyen de la faculté des sciences juridiques et économiques. Ses écrits ont beaucoup porté sur le développement de la Guadeloupe.
Dominique Aimé Mignot est initiateur et coordonnateur de l’axe juridique du CREDDI où il effectué la quasi-totalité de ses recherches. Il est habilité à diriger les recherches et est l’auteur de nombreux travaux portant sur l’esclavage antique et moderne.
Ont participé en outre à cet ouvrage :
Jacques Annequin, Domingo Placido-Suarez, Rudy Chaulet, Philippe Vandepitte, Christian Lauranson-Rosaz, Joel et Carole Raboteur, Cheddi Sidambarom, Georges Delâtre, Christian Saad, Josette Fallope, Gérard Lafleur, Arnaud Clermidy, Dominique Blanchet, Jessica Pierre-Louis, Philippe Delaigue, Dimitri Lasserre.