Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Le Cambodge colonial et ses "mauvais Français". Les début (...)

Vient de paraître Le Cambodge colonial et ses "mauvais Français". Les début du Protectorat français et la vie de Frédéric Thomas Caraman, 1840-1887 de Gregor Muller chez L’Harmattan

Le 7 octobre 2015 à 16h14

Vient de paraître Le Cambodge colonial et ses "mauvais Français". Les début du Protectorat français et la vie de Frédéric Thomas Caraman, 1840-1887 de Gregor Muller chez L’Harmattan, "Recherches asiatiques", 2015, 380 p. ISBN : 978-2-343-06673-8 Prix : 33,25 € ’existe aussi en version électronique).
Traduit de l’anglais par Bénédicte du Cheyron Monroe


"À la fois biographie d’un colon ordinaire et histoire des débuts de la colonisation du Cambodge par les Français au cours du XIXe siècle, Les « mauvais Français » du Cambodge colonial offre une description captivante d’une période mal connue de l’histoire coloniale.
S’appuyant sur de nouveaux éléments des archives françaises, vietnamiennes et cambodgiennes, ce livre se consacre a ceux qui se tenaient aux frontières entre les colonisateurs et les colonisés : interprètes indigènes, intermédiaires, concubines et leurs enfants métis, ainsi que les marginaux européens qui ne parvenaient pas à bâtir une véritable existence coloniale et constituaient un obstacle aux dessins du pouvoir colonial — ceux que les autorités à Saïgon appelaient "les mauvais Français".
Un de ces "mauvais Français" était Frédéric Thomas Caraman dont la biographie sert de fil rouge à l’histoire. L’ouvrage révèle le rôle crucial joué par ces personnages dans l’établissement du Protectorat français au Cambodge, et raconte l’histoire fascinante d’un Français qui devint malgré lui la bête noire de l’administration coloniale."

Gregor Muller, docteur en histoire de l’Université de Zurich, a été archiviste-conseiller auprès des Archives nationales du Cambodge entre 1997 et 2006.