Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître L’approvisionnement des villes portuaires en Europe du XVIe (...)

Vient de paraître L’approvisionnement des villes portuaires en Europe du XVIe siècle à nos jours sous la direction de Caroline Le Mao et Philippe Meyzie aux PU de Paris-Sorbonne

Le 28 novembre 2015 à 18h24

Vient de paraître L’approvisionnement des villes portuaires en Europe du XVIe siècle à nos jours sous la direction de Caroline Le Mao et Philippe Meyzie aux Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2015, 510 p. ISBN : 979-10-231-0506-3 Prix : 27 €.

"Cet ouvrage rassemble 28 contributions d’historiens français et étrangers autour de la question de l’approvisionnement des villes portuaires en Europe du XVIe siècle à nos jours. Si l’approvisionnement des villes en général est aujourd’hui assez bien connu, la spécificité de ces villes dans lesquelles le port et ses activités tiennent une place majeure n’a guère été mise en évidence jusqu’alors. Pour nourrir une population très fluctuante, pour répondre aux besoins de la marine ou pour fournir les matières nécessaires à l’industrie portuaire (construction navale, industries agro-alimentaires), ces cités développent des réseaux de ravitaillements variés, qui s’appuient tout à la fois sur leur arrière-pays et sur leur avant-port. L’intense activité engendrée par ces approvisionnements très divers marque en profondeur le paysage urbain. L’aménagement des quais, la construction de zones de stockage et le développement d’industries de transformation (biscuiterie, raffinerie, huilerie) façonnent l’espace urbain. L’arrivée de produits exotiques ou de poisson en quantité donne une touche originale à l’alimentation locale. De nombreux acteurs (négociants, État, autorités municipales) participent à ces approvisionnements et développent des stratégies pour s’adapter aux variations de la conjoncture (crises de production, guerres).
À travers l’étude de nombreux exemples (Cadix, Venise, Nantes, Marseille, Bordeaux, etc.), ce livre permet donc de mieux comprendre les mécanismes et les effets de ces flux qui participent à la construction de l’identité de ces villes portuaires."



Caroline Le Mao est maître de conférences en histoire moderne à l’université Bordeaux Montaigne, membre junior de l’IUF, auteur de plusieurs ouvrages sur les parlements à l’époque moderne et spécialiste de la marine de guerre et des villes portuaires maritimes.
Philippe Meyzie est maître de conférences en histoire moderne à l’université Bordeaux Montaigne, membre junior de l’IUF, spécialiste d’histoire de l’alimentation et notamment du marché des denrées alimentaires.