Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Viêt-Nam, fractures d’une nation. Une histoire contemporaine (...)

Vient de paraître Viêt-Nam, fractures d’une nation. Une histoire contemporaine de 1858 à nos jours de François Guillemot à La Découverte

Le 20 janvier 2018 à 11h56

Vient de paraître Viêt-Nam, fractures d’une nation. Une histoire contemporaine de 1858 à nos jours de François Guillemot à La Découverte, "Poche / Sciences humaines" (n° 476), 2018, 392 p. ISBN : 9782707190949 Prix 13 € (existe aussi en version électronique).

"Spécialiste du Viêt-Nam contemporain, François Guillemot se livre à une exploration inédite du Viêt-Nam en situation coloniale et post-coloniale (de 1858 à nos jours). Il nous révèle « de l’intérieur » les dominations internes et la persistance de certaines lignes de fractures.
Le Viêt-Nam, connu pour sa lutte héroïque pour l’indépendance, fut un des grands mythes du XXe siècle. Entre décolonisation et guerre fratricide, son histoire apparaît comme exemplaire mais que sait-on de ses fractures internes ? Quels furent les chemins des possibles pour ce pays colonisé et décolonisé dans la violence ? Quelles furent ses sources d’inspiration ? Quels types de révolutions et de guerres ce pays a-t-il traversé au cours du XXe siècle ?
Cet ouvrage nous convie à une exploration inédite du Viêt-Nam « vu de l’intérieur » de l’empire démantelé pendant le XIXe siècle à l’État-nation réunifié d’aujourd’hui. Cette perspective permet de mieux comprendre le fonctionnement du pays, dirigé par un État-Parti, et de penser plus largement le Viêt-Nam contemporain dans un monde asiatique confronté à la puissance chinoise et la mondialisation. Elle permet également de saisir l’enchevêtrement des dominations internes (coloniales et postcoloniales) et la persistance de certaines lignes de fractures. Pour accompagner ce récit, l’auteur mobilise des documents et des sources peu connus et propose des encadrés sur des thématiques clés."



François Guillemot, historien, spécialiste du Viêt-Nam contemporain, est ingénieur de recherche CNRS à l’Institut d’Asie orientale à Lyon. Il est l’auteur de Dai Viêt, indépendance et révolution au Viêt-Nam. L’échec de la troisième voie, 1938-1955 (Les Indes savantes, 2012) et a codirigé avec Agathe Larcher-Goscha La Colonisation des corps. De l’Indochine au Viêt-Nam (Vendémiaire, 2014).