Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître De la naissance à la renaissance de la mission catholique (...)

Vient de paraître De la naissance à la renaissance de la mission catholique au Togo (1886-1921) d’Emmanuel Mawuli Degbe chez L’Harmattan

Le 14 octobre 2018 à 17h09

Vient de paraître De la naissance à la renaissance de la mission catholique au Togo (1886-1921) d’Emmanuel Mawuli Degbe chez L’Harmattan, Coll. "Églises d’Afrique", 2018, 420 p. ISBN : 9782343119519 Prix : 37 €.

"Le présent ouvrage porte sur l’histoire particulière de l’Église catholique au Togo au début de son évangélisation. Il consiste à retrouver l’originalité et la méthode du travail pastoral des premiers missionnaires allemands SVD (Société du Verbe Divin) anglais et français (SMA), et surtout à voir comment ils ont réussi, malgré les confrontations entre les motivations de l’idéal pastoral et celles des intérêts coloniaux et les résistances locales, à implanter le christianisme dans ce pays. L’Église du Togo a été perturbée par la prise en compte de l’identité nationale des missionnaires. La Grande
Guerre de 1914-1918 en a été une parfaite illustration. Cette Église naissante pouvait-elle souffrir du passage entre ces deux instituts – SVD allemand soutenu par les sœurs SSpS (Servae Spiritus Sancti) d’un côté, et SMA (Société des Missions Africaines) français de l’autre, soutenu par les sœurs NDA (Notre-Dame des Apôtres) – du fait des événements politiques et des revendications nationalistes ?
L’autorité pontificale n’est pas restée indifférente à cet événement. La reprise de l’évangélisation par les SMA et les religieuses NDA – de nationalité française pour la plupart – a été une démarche hésitante. Mais le 21 janvier 1921, le Saint Siège, après maintes négociations et consultations, a fini par leur confier la mission du Togo. Seront-ils bien accueillis par les autochtones en attente nostalgique du retour des précédents (SVD et SSpS) qui leur ont ouvert l’esprit sur la foi chrétienne ? La confiance sera-t-elle au rendez-vous vis-à-vis de ces nouveaux missionnaires dont la nationalité se confond avec celle des nouveaux occupants qui ont expulsé leurs chers pasteurs allemands, morcelé le pays et qui imposent une nouvelle langue ?"

Emmanuel Mawuli Degbe, originaire de Notsè (Togo), est un prêtre de l’Église catholique, ordonné le 13 février 1999 à Kpalimé, son diocèse. Il est titulaire d’un doctorat en Histoire contemporaine à la Sorbonne Paris 4, après avoir préalablement obtenu un master en Théologie biblique et systématique à l’Institut catholique de Paris, et un certificat de spécialisation dans l’étude des religions d’Afrique et d’Asie à l’ISTR. Il est actuellement vice-recteur et professeur d’histoire et de musique au Grand Séminaire Saint Jean-Paul II. Il enseigne également l’histoire et le dialogue interreligieux à l’Institut Saint-Paul à Lomé.

Nous tenons à remercier très chaleureusement Jacques Frémeaux pour nous avoir signalé cet ouvrage précieux, qui correspond à la thèse d’Emmanuel Mawuli Degbe, dirigée par Jacques Frémeaux et Claude Prudhomme, lecteur également de la la lettre de la Sfhom, que nous saluons donc également très chaleureusement.