Accueil > Actualités ultramarines > Disparition de notre collègue Annie Rey-Goldzeiguer (1925-2019)

Disparition de notre collègue Annie Rey-Goldzeiguer (1925-2019)

Le 17 avril 2019 à 11h58

C’est avec un cœur triste que nous vous informons que notre collègue Annie Rey-Goldzeiguer (1925-2019) vient de mourir ce jour.

"Nous garderons le souvenir d’une collègue érudite, attentive à chacun, d’une citoyenne qui n’a jamais masqué ses engagements. Une pensée également pour son mari. Annie et Roger ouvraient bien souvent leur porte à tous ceux qui partageaient leur amour pour l’Algérie." (Alain Ruscio).

"Ah ! j’ai connu Annie dès ma jeunesse. C’était ma 3e et déjà dernière année d’enseignement secondaire seulement : 1961-62 ? Elle était mon aînée au lycée François Villon, encore annexe de Buffon et m’a bien aidée. Notre amitié n’a jamais cessé avec notre passion commune pour l’Afrique. Nous nous sommes partagées et parfois avons échangé des doctorants et des bons car elle était entre autres une excellente pédagogue. Je l’aimais beaucoup et je crois que c’était réciproque. Et nous avons vécu 68 un peu ensemble !" (Catherine Coquery-Vidrovitch)

"J’ai peu connu cette exigeante et rigoureuse historienne. Je regrette que son Royaume arabe édité à Alger ait eu si peu de retentissement en France, car c’est un grand livre, une formidable plongée dans l’Algérie du milieu du XIX° et d’au-delà." (Daniel Rivet)

Nous tenons à remercier notre collègue Mohamed Lazhar Gharbi pour nous avoir communiqué l’information. Pour toute demande de contact, notamment avec la fille d’Annie, Florence, veuillez contacter mon collègue Mohamed Lazhar Gharbi ou moi-même.