Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître La fin de l’empire colonial français en Afrique de l’Ouest. (...)

Vient de paraître La fin de l’empire colonial français en Afrique de l’Ouest. Entre utopie et désillusion de Tony Schafer aux Presses Universitaires de Rennes

Le 25 août 2019 à 20h18

Vient de paraître La fin de l’empire colonial français en Afrique de l’Ouest. Entre utopie et désillusion de Tony Schafer aux Presses Universitaires de Rennes, coll. "Histoire", 2019, 246 p. ISBN : 978-2-7535-7603-2 Prix : 30 €.
Traduction de Jean Pasqualini.


"Comparée à l’Indochine et l’Algérie, la décolonisation en Afrique occidentale française (AOF) est souvent présentée comme une décolonisation "réussie" et "exemplaire" tout en étant moins bien connue. Comblant cette lacune, Tony Chafer montre que si ce moment a effectivement été moins conflictuel en AOF que dans les autres colonies françaises, ce n’est pas la conséquence d’une stratégie réfléchie. Cela relève, à l’inverse, d’un processus complexe, fragmentaire et imprévisible dans la foulée de la Seconde Guerre mondiale, que les hommes politiques, tant français qu’africains, ne maîtrisaient que partiellement.
En se basant sur une analyse détaillée des archives et sur des entretiens avec des acteurs de l’époque, cet ouvrage apporte des éléments cruciaux pour la compréhension du processus de décolonisation en Afrique de l’Ouest. Interrogeant le récit d’une indépendance octroyée par des hommes politiques français bienveillants, il propose une analyse nouvelle. Il met ainsi en perspective le rôle des pouvoirs français d’une part, et celui des leaders et du mouvement nationaliste africain d’autre part. L’éclairage proposé permet de mieux comprendre le contexte historique des relations complexes qu’entretient la France avec cette région du monde.
Présentation de l’éditeur
Ce livre est la traduction d’un ouvrage publié en anglais en 2002. Il aborde la décolonisation sous un angle peu traité en France, qui apporte aux lecteurs français et francophones un éclairage nouveau sur la montée des nationalismes en Afrique. L’auteur montre dans le détail comment ces mouvements nationalistes se sont constitués et ont été ignorés et tenus à l’écart des négociations pour le transfert des pouvoirs lors des indépendances en 1960. Tout ceci a contribué à une véritable bombe à retardement dont on a vu les conséquences par la suite. Une appréciation de ce contexte historique est essentielle pour comprendre les relations souvent délicates entre la France et ses anciennes colonies en Afrique sub-Saharienne aujourd’hui. "



Tony Chafer est professeur d’études françaises et africaines à l’université de Portsmouth au Royaume-Uni.