Accueil > Actualités de la SFHOM > Vient de paraître (en poche) Être esclave Afrique-Amériques, XVe-XIXe siècle (...)

Vient de paraître (en poche) Être esclave Afrique-Amériques, XVe-XIXe siècle de Catherine Coquery-Vidrovitch et d’Éric Mesnard à La Découverte

Le 6 octobre 2019 à 13h19

Vient de paraître (en poche) Être esclave Afrique-Amériques, XVe-XIXe siècle de Catherine Coquery-Vidrovitch et d’Éric Mesnard à La Découverte, coll. "La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales" (n° 508), 2019, 336 p. ISBN : 9782348045684 Prix : 12 € (existe aussi en version numérique).
Préface d’Ibrahima Thioub et postface de Myriam Cottias.


L’ouvrage est paru pour la première fois en 2013, à La Découverte.

"En Afrique, aux Antilles et sur le continent américain, les esclaves ont été des acteurs majeurs et pourtant largement mésestimés de l’histoire. À rebours de l’historiographie dominante, ce livre, qui repose notamment sur les nombreux récits de vie qu’ils ont transmis, s’attache ainsi à montrer qu’ils ont contribué à l’évolution culturelle et sociale des côtes et de l’arrière-pays africains, à la création de nouvelles sociétés métissées aux Amériques ou à l’invention de formes de résistance.
En restituant l’intensité des échanges noués entre l’Afrique et les Amériques, et en décrivant l’importance de phénomènes tels que la traite dans l’Atlantique sud ou la généralisation de l’esclavage interne précolonial dans les sociétés africaines du XIXe siècle, Être esclave offre une synthèse particulièrement éclairante des apports les plus récents de l’historiographie internationale sur l’esclavage. "

Catherine Coquery-Vidrovitch est historienne, spécialiste de l’Afrique. Elle a publié de nombreux ouvrages qui font aujourd’hui référence, parmi lesquels à La Découverte : L’Afrique occidentale au temps des Français colonisateurs et colonisés, c. 1860-1960 (en collaboration avec Odile Goerg), 1992 ; Petite histoire de l’Afrique. L’Afrique au sud du Sahara de la préhistoire à nos jours, 2011 ; Les Africaines. Histoire des femmes d’Afrique subsaharienne du XIXe au XXe siècle (2013).
Éric Mesnard enseigne l’histoire et la géographie à l’université Paris-Est Créteil (ESPE de l’académie de Créteil). Il travaille depuis de nombreuses années sur l’histoire des Antilles et de l’esclavage colonial et est l’auteur de plusieurs articles et livres sur la question.


Nous tenons à remercier chaleureusement Éric Mesnard pour nous avoir signalé cette heureuse (re)parution (en poche) !