Accueil > Actualités ultramarines > Journée d’étude ’« Cadrages coloniaux » Usages privés de la photographie dans les (...)

Journée d’étude ’« Cadrages coloniaux » Usages privés de la photographie dans les empires européens’ (Paris, 13-14 janvier 2020)

Le 9 janvier 2020 à 16h52

Journée d’étude
’« Cadrages coloniaux »
Usages privés de la photographie
dans les empires européens’

Auditorium de la Maison Européenne de la Photographie
5/7 rue de Fourcy, Paris 4e
Lundi 13 et mardi 14 janvier 2020



Entrée libre sur réservation à l’adresse cadragescoloniaux@gmail.com
(Indiquez le ou les jours de présence)


Journées organisées par l’Encyclopédie d’Histoire Numérique de l’Europe (EHNE) et la Maison Européenne de la photographie (MEP).

"Depuis une vingtaine d’années, les sources visuelles sont l’objet d’une attention croissante de l’histoire coloniale dans le sillage des Post-colonial studies. Ces études ont permis la déconstruction des clichés et des stéréotypes raciaux diffusés dans les métropoles européennes par le biais de supports multiples : peintures orientalistes, affiches de propagande coloniale, publicités et cartes postales. Parmi ces différents supports, la photographie a joué un rôle de premier plan en devenant l’un des mediums privilégiés pour documenter l’expansion et le développement de l’impérialisme européenne à partir de la fin du XIXe siècle.
Qu’elles prennent la forme de supports ethnographiques, de cartes postales pittoresques ou de reportages journalistiques, ces photographies sont destinées à un usage public et visent à légitimer l’emprise coloniale aux yeux des opinions publiques européennes.
A l’inverse, l’étude des usages privés (non destinés à la publication) de la photographie, parce qu’ils ne visent pas exclusivement à justifier la colonisation, permet de renouveler les approches de ce médium en terrain colonial.
Dans cette perspective, ces journées d’études seront l’occasion de dépasser l’usage illustratif des photographies privées en considérant ces sources non pas comme des documents d’appoint à l’écriture, mais comme le support principal de l’analyse historique."



Pour mémoire, l’appel à communication

Source de l’information :
http://www.sirice.eu/agenda/cadrages-coloniaux-usages-prives-de-la-photographie-dans-les-empires-europeens
https://www.mep-fr.org/event/journees-detudes/