Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Leaders assassinés en Afrique centrale, 1958-1961. Entre (...)

Vient de paraître Leaders assassinés en Afrique centrale, 1958-1961. Entre construction nationale et régulation des relations internationales de Karine Ramondy chez L’Harmattan

Le 23 juin 2020 à 16h03

Vient de paraître Leaders assassinés en Afrique centrale, 1958-1961. Entre construction nationale et régulation des relations internationales de Karine Ramondy chez L’Harmattan, coll. "Études africaines - Histoire", 2020, 596 p. ISBN : 978-2-343-19829-3 Prix : 39 € (existe aussi en version électronique).

"En suivant la trajectoire de quatre leaders d’Afrique centrale au temps des indépendances – Barthélémy Boganda (République centrafricaine), Patrice Lumumba (République du Congo), Félix Moumié et Ruben Um Nyobè (Cameroun) –, cet ouvrage interroge : en quoi l’assassinat politique peut-il constituer un moyen de réguler les relations internationales et être l’un des fondements de la construction nationale de leur pays d’origine ?Au fil de l’itinéraire politique de ces leaders, de façon comparée, sont évoquées leurs désillusions onusiennes et panafricaines qui resserrent sur eux l’étau mortel d’une Realpolitik, entre bipolarisation et néocolonialisme. Cette étude permet de faire émerger des invariants à l’assassinat politique sous forme de processus récurrents : arme judiciaire, arme médiatique, absence de sépulture décente, damnatio memoriae dont les leaders sont frappés. Ces processus aboutissent a contrario à une inversion symbolique et iconique. Cet ouvrage s’appuie sur de nombreuses sources complétées afin de reconstituer l’enchaînement des événements et de nouvelles interprétations : archives privées inédites, archives publiques dont certaines ont été déclassifiées pour cette recherche, sources audiovisuelles et imprimées, témoignages oraux inédits recueillis par l’auteure. Un ouvrage qui renouvelle l’historiographie des indépendances et l’histoire des mémoires en Afrique centrale."

Karine Ramondy (https://twitter.com/KRamondy) est chercheuse-associée à l’UMR SIRICE Paris I Panthéon-Sorbonne. Ses recherches s’articulent autour de l’histoire de l’Afrique dans les relations internationales au XXe siècle, l’histoire des élites africaines et du panafricanisme et l’histoire du corps. Elle a participé à l’ouvrage collectif La mort du bourreau, paru sous la direction de Sévane Garibian aux Éditions Pétra (2016).