Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Portraits de procureurs d’Erick Maurel chez (...)

Vient de paraître Portraits de procureurs d’Erick Maurel chez LexisNexis

Le 10 octobre 2020 à 17h12

Vient de paraître Portraits de procureurs d’Erick Maurel chez LexisNexis, 2020 :
vol. 1 Des procureurs épris de liberté - 448 p. ISBN : 978-2-7110-3376-8 Prix : 39 €.
vol. 2 Des procureurs dans l’arène politique - 466 p. ISBN : 978-2-7110-3392-8 Prix : 39 €.


Volume 1 :
"Dans ce premier tome, Des procureurs épris de liberté, l’auteur nous fait découvrir, après un rapide historique du parquet, que des procureurs ont agi pour les droits des esclaves et l’abolition de l’esclavage, dénoncé les abus du colonialisme ou la torture en Algérie.
Certains ont participé activement à la Résistance. D’autres, fidèles à leur conscience et à leurs devoirs de magistrats, ont refusé d’exécuter des instruc­tions et ont usé de leur liberté de parole.
Nombreux ont été les procureurs hommes de lettres et non des moindres comme Corneille, Malesherbes, Thomas, l’une des « plumes » d’Alexandre Dumas.
Magistrats, les procureurs ont aussi été des novateurs du droit : nombre de règles et d’outils encore en vigueur, comme l’opportunité des poursuites, sont le fruit de leur action. L’auteur éclaire ces vies de procureurs par l’évocation de nombreuses affaires judiciaires."

Volume 2 :
"Dans ce second tome, Des procureurs dans l’arène politique, Érick Maurel aborde les liens unissant procureurs et pouvoir politique.
En retraçant des procès célèbres ou ceux d’anonymes, l’auteur évoque ces magistrats qui ont participé à l’action politique, en serviteurs de l’État plus que de la loi. Il en fut ainsi de ceux qui agirent au profit du régime de Vichy.
Certains, considérés par le pouvoir exécutif comme des « préfets judiciaires », ont été les relais d’une action politique. Des écrivains et journalistes comme Flaubert, Sue, puis Brasillach et Maurras ont pu alors être confrontés aux réquisitions sans concession de procureurs.
Des parquetiers ont pu se faire les vecteurs d’injustices comme dans les affaires Calas et du chevalier de la Barre ; d’autres ont pu s’opposer à la raison d’État, comme l’illustre l’affaire Dreyfus."

Lui-même procureur de la République, Érick Maurel nous livre ici les portraits d’hommes et de femmes qui ont fait l’histoire du ministère public durant 700 ans.

Merci chaleureux à Érick Maurel (https://twitter.com/procureurNimes) pour nous avoir signalé la parution de son double ouvrage, dont le premier volume est liée, de manière notable, aux questions de "l’abolition de l’esclavage" et de la "lutte contre les abus du colonialisme".