Accueil > Actualités ultramarines > Paru récemment Histoire en marges. Les périphéries de l’histoire globale sous (...)

Paru récemment Histoire en marges. Les périphéries de l’histoire globale sous la direction d’Hélène Le Dantec-Lowry, Marie-Jeanne Rossignol, Matthieu Renault, Pauline Vermeren aux Presses Universitaires François-Rabelais

Le 24 novembre 2020 à 21h42

Paru récemment Histoire en marges. Les périphéries de l’histoire globale sous la direction d’Hélène Le Dantec-Lowry, Marie-Jeanne Rossignol, Matthieu Renault, Pauline Vermeren aux Presses Universitaires François-Rabelais, coll. "Civilisations étrangères", 2018, 354 p. ISBN : 978-2-86906-685-4 Prix : 23 €.

"Dès la deuxième moitié du XIXe siècle, dans un contexte d’intense ségrégation raciale aux États-Unis, des Africains-Américains écrivent l’histoire occultée de leur communauté pour l’inscrire au cœur du récit national et, au-delà, pour révéler la contribution de la diaspora noire à l’histoire mondiale. Cette histoire en marge questionne la discipline historique elle-même et affirme la nécessité d’écrire une histoire-monde.
Mais comment écrire une véritable histoire globale ? Ce livre entend démontrer qu’il faut non seulement donner droit de cité à celles et ceux qui ont trop souvent été exclus du récit historique ou ont été relégués à ses marges, mais aussi concevoir la marge (géographique, sociale, économique) comme un centre d’innovation épistémologique et politique, un lieu paradoxalement privilégié pour (re)penser et (ré)écrire l’histoire.
Depuis plus d’un siècle à travers le monde, des historiens et des historiennes placent la périphérie au centre et, par là même, déprovincialisent l’histoire. Ce sont ces travaux qui, faisant l’histoire des marges (sexuelles-genrées, impériales-coloniales, scientifiques-disciplinaires…), participent à l’écriture d’une histoire globale."

Hélène Le Dantec-Lowry est professeure de civilisation américaine à l’université Sorbonne Nouvelle. Matthieu Renault est maître de conférences en philosophie à l’université Paris 8. Marie-Jeanne Rossignol est professeure d’études américaines à l’université Paris Diderot. Pauline Vermeren est chercheuse en philosophie et sciences politiques à l’université Paris Diderot.