Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître La France d’Outre-mer. Terres éparses, sociétés vivantes de (...)

Vient de paraître La France d’Outre-mer. Terres éparses, sociétés vivantes de Jean-Christophe Gay chez Armand Colin

Le 31 mars 2021 à 16h25

Vient de paraître La France d’Outre-mer. Terres éparses, sociétés vivantes de Jean-Christophe Gay chez Armand Colin, coll. "U - Géographie", 2021, 288 p. ISBN : 9782200629182 Prix : 27 € (existe également en version électronique).

"Souvent réduite à l’image d’un paradis exotique, aux dévastations des cyclones ou aux tumultes sociaux, la France d’outre-mer (FOM) est largement méconnue. Cette ignorance, qui l’écarte du « récit national » et qui se combine parfois à une nostalgie de la France coloniale, tend à faire de ces terres éparses un ensemble indifférencié et immuable. Or, la FOM connaît des mutations spectaculaires et rapides depuis le début des années 2000, notamment sur les plans statutaire, démographique et socio-économique. Comme champ d’innovations sociales et d’expérimentations juridiques, elle permet d’apprécier sous un jour différent la République française.
Cet ouvrage, en révélant une FOM dynamique, analyse la diversité croissante de ses territoires à plusieurs échelles. Inégalités, disparités, déséquilibres socio-spatiaux, autochtonie, vulnérabilités ou modèles de développement sont au centre d’une réflexion ayant pour toile de fond le legs colonial. Une décolonisation sans indépendance quoique patente se combine à une sujétion économique et à un assistanat qui ne le sont pas moins.
Si l’histoire de la relation à la Métropole est capitale pour comprendre la FOM, un regard décentré et novateur permet de renouveler son approche. De nombreuses cartes originales, des données et un traitement statistique inédits viennent ici appuyer la démonstration."



Jean-Christophe Gay, agrégé de géographie, est professeur des universités à l’IAE de Nice (université Côte d’Azur). Membre de l’équipe scientifique et technique de l’Atlas de la Polynésie française (ORSTOM, 1993), il a codirigé l’Atlas de la Nouvelle-Calédonie (IRD-congrès de la Nouvelle-Calédonie, 2012). Il a passé une douzaine d’années dans les océans Indien et Pacifique. Membre de l’UMR ESPACE-DEV (IRD 228), ses recherches portent sur les outre-mers européens, le tourisme, les limites, les discontinuités spatiales et l’insularité.