Accueil > Actualités ultramarines > Séminaire "Les deux ethnologies d’outre-Rhin " (Centre Georg-Simmel, (...)

Séminaire "Les deux ethnologies d’outre-Rhin " (Centre Georg-Simmel, EHESS)

Le 20 mai 2015 à 23h30

Séminaire de l’EHESS : "Les deux ethnologies d’outre-Rhin "
Centre Georg-Simmel. Recherches franco-allemandes en sciences sociales



Séance du vendredi 22 mai, salle 3, 13 à 15 h,
EHESS, 105 boulevard Raspail, 75006 Paris
Alain Messaoudi (Université de Nantes), Autour de l’expédition de Frobenius en Afrique du Nord en 1914 : les conditions d’élaboration des Volksmärchen der Kabylen

Séminaire de l’EHESS : "Les deux ethnologies d’outre-Rhin"
Jean-Louis Georget, maître de conférences à l’Université Paris-Nord (Paris-XIII). Cet enseignant est référent pour cette UE
Hélène Ivanoff, professeur agrégée d’histoire et docteur en histoire
Richard Kuba, maître de conférences à l’Institut Frobenius de l’Université Goethe, Francfort-sur-le-Main

Programme :
2e et 4e vendredis du mois de 13 h à 15 h (salle 3, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 14 novembre 2014 au 12 juin 2015. Pas de séance le 27 février. Journées d’études les 12 et 13 mars, cf. ci-dessous

Dans la continuité des cours proposés en 2013-2014 sur l’ethnologie allemande, le séminaire poursuivra l’analyse de l’émergence d’un savoir ethnologique et de son institutionnalisation dans l’espace germanophone au début du XXe siècle. Seront particulièrement étudiées les médiations culturelles, que ce soient les interactions disciplinaires – rôle de la préhistoire, de l’archéologie et de la muséologie – ayant contribué à définir le périmètre ethnologique ou les multiples acteurs et imaginaires sociaux – intermédiaires des ethnologues, stéréotypes et paradigmes nationaux – entrant dans la constitution de ces savoirs. Les investigations porteront sur les domaines de la Volkskunde et de la Völkerkunde en s’appuyant sur leurs corpus théoriques.

Programme des séances 2014-2015 :
14 novembre 2014 : Hélène Ivanoff (UMR 8131-CNRS/EHESS) : Franz Boas de l’ethnologie allemande à l’anthropologie culturelle américaine

28 novembre 2014 : Jean-Louis Georget (UMR 8131-CNRS/EHESS), Hans Naumann et la société primitive

12 décembre 2014 : Richard Kuba (Institut Frobenius/Université Goethe de Francfort), Polémiques et débats autour des collections ethnographiques

9 janvier 2015 : Hans Peter Hahn (Institut d’ethnologie/Université Goethe de Francfort), Le Humboldt-Forum de Berlin : quel concept ?
Les musées d’ ethnologie européens connaissent aujourd’hui d’importantes restructurations. Le centre historique de Berlin doit accueillir dans les prochaines années une nouvelle institution : le Humboldt-Forum.
Né du transfert des collections du Musée d’ethnologie de Dahlem et de celles du Musée de l’ art asiatique, le Humboldt-Forum prône le dialogue entre les cultures du monde.
Hans Peter Hahn présentera quelques éléments du concept qui est toujours en voie d’élaboration et seulement partiellement défini jusqu’à ce jour.
Il abordera en outre des questions pratiques concernant la fondation de ce Forum, qui sont au cœur du débat actuel en Allemagne.
Hans Hahn : http://www.uni-frankfurt.de/43492836/Hahn

23 janvier 2015 : José Lanzarote (Centre A. Koyré/EHESS), Les rapports de Frobenius avec les anthropologues d’outre Pyrénées : Hugo Obermaier et la professionnalisation de la préhistoire en Espagne

13 février 2015 : Christian Jacques (Université de Strasbourg), La Volkskunde au Musée : du costume folklorique aux cultures vestimentaires. Ordre muséal et enjeux scientifiques
La notion de « costume traditionnel » (Tracht) en tant qu’élément de la culture matérielle des communautés régionales ou nationales a longtemps occupé une place centrale dans le discours de la Volkskunde et celui des musées ethnographiques. Pourtant, et ce depuis quelques années déjà, la définition ou la pertinence de cette notion est fortement remise en question au sein du champ scientifique et muséographique. Les politiques d’exposition développées par les « musées § 96 » (de la loi sur les expulsés de 1953) créés en Allemagne à partir des années 1990 en témoignent. Ces institutions qui ont pour objet de présenter ou de représenter « l’histoire et la culture des Allemands en Europe centrale et orientale » ont dû ainsi penser ou repenser la place à accorder aux costumes traditionnels dans leurs stratégies muséographiques. Les termes et les enjeux spécifiques (scientifiques et politiques) de ces débats constituent l’objet principal de cet exposé.
Christian Jacques est maître de conférences au département d’études allemandes de l’Université de Strasbourg. Ses recherches portent principalement sur l’histoire et les modalités de la « (dé)-construction de la ‘germanité’ en Europe centrale :
http://www.unistra.fr/index.php?id=6700

12-13 mars 2015 : Journée d’étude Centre allemand d’histoire de l’art/ Deutsches Kunstforum, Paris, Ethnologie, préhistoire et esthétique dans le premier XXe siècle

27 mars 2015 : Élisabeth Zollmann, Université Paris-Sorbonne, Transferts de stéréotypes dans un contexte colonial : la « question indienne » dans la presse d’Afrique orientale allemande
Dans la colonie allemande d’Afrique orientale (la Tanzanie, le Rwanda et le Burundi actuels), le groupe des "Indiens" a été stigmatisé par la presse de langue allemande. Ce groupe, composé surtout de marchands, jouait un rôle clé dans l’économie du pays dès avant l’arrivée des colons allemands. Pour ces derniers, les Indiens étaient des médiateurs indispensables mais aussi des concurrents considérables. Quelles formes prenait la couverture de presse de la "question indienne" dans la colonie ? Quelles étaient les motivations et les modalités de la stigmatisation des Indiens ? Quelles conclusions peut-on en tirer pour la société coloniale allemande ?
Elisabeth Zollmann est Maîtresse de conférences au département d’études germaniques de l’Université de Paris IV.
Sa thèse de doctorat analyse les représentations de la période coloniale : La presse dans les colonies allemandes en Afrique (1898-1916). Rapports à la métropole et construction identitaire des colons.
Ses recherches actuelles portent principalement sur la période contemporaine : le mouvement anti-apartheid en Allemagne et les mouvements sociaux en Allemagne pendant la crise économique.

10 avril 2015 : Clémence Andréys (Université de Franche-Comté), Ethnographie coloniale en Chine
Cette séance sera l’occasion de s’interroger sur la fabrication de l’image de la Chine et des Chinois dans la deuxième moitié du dix-neuvième siècle alors que l’Allemagne se lance dans un projet colonial qui la conduit à conquérir un territoire dans le Shandong. L’analyse portera aussi sur les acteurs et les supports de diffusion. Il s’agira de voir comment ce savoir ethnographique interagit avec le discours colonial et quelles sont ses relations avec le pouvoir impérial.
Clémence Andréys est maître de conférences à l’Université de Franche-Comté. Sa thèse de doctorat porte sur la place de la « colonie » allemande de Chine, Qingdao, dans l’imaginaire collectif allemand du premier vingtième siècle. Elle poursuit ses recherches sur Qingdao et, en tant que membre de l’équipe ELLIADD, elle s’intéresse à la circulation d’objets culturels dans une société numérique.

22 mai 2015 : Alain Messaoudi (Université de Nantes), Autour de l’expédition de Frobenius en Afrique du Nord en 1914 : les conditions d’élaboration des Volksmärchen der Kabylen

12 juin 2015 : Jean-Louis Georget (UMR 8131-CNRS/EHESS), Hermann Bausinger : l’École de Tübingen dans le renouveau de l’ethnologie allemande

Site web :
http://frobenius-institut.de/index.php/de/
http://centregeorgsimmel.ehess.fr/presentation/

Adresses électroniques de contact :
jean-louis.georget(at)institutfrancais.de
ivanoffpc(at)orange.fr
Kuba(at)em.uni-frankfurt.de