Accueil > Actualités de la SFHOM > Jacques Dumont élu président de l’Association of Caribbean Historians

Jacques Dumont élu président de l’Association of Caribbean Historians

Le 26 mai 2015 à 12h54

Jacques Dumont vient d’être élu en tant que président de l’Association of Caribbean Historians. Riche de plus de 400 membres, cette association internationale, lancée à l’initiative de Jacques Adelaïde Merlande en 1969, tient depuis 1972 un colloque annuel (dont le 47e en 2015 à Nassau, Bahamas, et les suivants à Cuba en 2016 et Aruba en 2017) sur la base des trois langues : anglais, espagnol, français.

Cette association a été créée par deux collègues de la zone caraïbe, Jacques Adélaïde-Merlande, agrégé d’histoire, ancien président du centre universitaire des Antilles et de la Guyane, et Woodville Marshall, professeur à l’université des West Indies (Barbade, Jamaïque, Trinidad). L’originalité majeure de cette création, outre sa vocation affirmée pan-caribéenne, a été de mettre en contacts les historiens et les chercheurs des trois grandes zones culturelles et linguistiques de la zone, l’anglophone, l’hispanophone et la francophone. Les trois langues y sont utilisées à parité, avec traduction simultanée pour les communications, au colloque annuel ; ce point est assez rare pour devoir être souligné, même si, en reflet de la composition des adhérents, c’est l’anglais qui domine largement. Remarquons au passage que nos ministères de tutelle sont jusqu’à présent restés sourds à tout appel à une aide financière à ce qui est tout de même une vitrine de la francophonie dans le domaine historique …

Être élu président pour un francophone est une réussite qui n’est pas négligeable. Jacques Dumont succède à d’autres représentants de la recherche historique antillaise (Guadeloupe-Martinique) et de l’université des Antilles et de la Guyane : Jacques Adélaïde-Merlande, Alain Buffon et Danielle Bégot.

Jacques Dumont :
Professeur des universités, directeur adjoint du laboratoire AIHP GEODE EA 929
Membre du Comité de rédaction de la revue Outre-Mers. Revue d’histoire.
jdumont@univ-ag.fr

Ouvrages
Sport et assimilation à la Guadeloupe, les enjeux du corps performant, de la colonie au département (1914-1965), Paris, L’Harmattan (« collection Espaces et temps du sport »), 2002, 416 pp.
Sport et formation de la jeunesse à la Martinique, Le temps des pionniers (fin XIXe siècle-années 1960), Paris, L’Harmattan (« Espaces et temps du sport »), 2006, 254 pp.
L’amère patrie. Histoire des Antilles françaises au XXe siècle, Paris, Fayard, 2010, 351 pp.
• En fin de rédaction : Craindre et espérer : la médicalisation de la santé aux Antilles.

Chapitres d’ouvrages
• « Corps santé sport », in Danièle Bégot (dir.), Guide de la recherche en histoire antillaise et guyanaise, Paris, Éditions du CTHS, 2011, pp. 816-870
• « 2009, un événement pour l’histoire », in J.-C. Williams, F. Reno et F. Alvarez (dir.), Mobilisations sociales aux Antilles, Les événements de 2009 dans tous leurs sens, Paris, Karthala, 2012, pp. 29-47.
• Avec Benoit Bérard, Richard Château-Degat et Béatrice Béral, « La place du marronnage et du “nèg mawon” dans les commémorations de l’esclavage aux Antilles, depuis 1948 », in Jean Moomou (dir.) : Sociétés maronnes des Amériques, Mémoires, patrimoines, identités et histoire du XVIIe au XXe siècles (sous presse)

Direction et coordination d’ouvrages collectifs et de numéro de revue
• Jacques Dumont, Benoit Bérard et J.-P. Sainton (dir.), Les territoires de l’histoire antillaise, Outre-mers, Revue d’histoire, n°378-379, premier semestre 2013.
• Introduction et deux chapitres : « Les « précurseurs » de la botanique médicinale aux Antilles. » et « La botanique médicinale, un carrefour d’enjeux, à la fin du XIXe et aujourd’hui » in Jacques Dumont et F. Pagney (dir.), Rimed gran moun, Plantes et usages au fil du temps aux Antilles, Paris, Karthala (collection « Terres d’Amérique », n°9), sous presse.

Derniers articles publiés
• « Health in the French Antilles : The Impact of the First World War », in Juanita De Barros, S. Palmer & D. Wright (eds.), « Health and Medecine in the circum-Caribbean, 1800-1968 », Routledge Studies in the Social History of Medecine, 2009, n°33, pp. 195-210
• « La quête de l’égalité aux Antilles : la départementalisation et les manifestations des années 1950 », Le Mouvement social, n°230, janvier-mars 2010, p. 79-98
• Juanita De Barros & Jacques Dumont, “Crossing colonial boundaries : Health and the réponse of ‘colonial mediators’ to the crisis of the 1930s in the French and the British Caribbean”, Canadian Journal of Latin America and Caribbean Studies, Taylor & Francis online, 2014 (http://www.tandfonline.com/eprint/mggidBEibh9A6ZVpy7kn/full)
• « La figure de l’ennemi : Les Antilles, les Allemands et la Première Guerre mondiale », Bulletin de la Société d’histoire de la Guadeloupe, n°168, mai-août 2014, pp. 135-152, article sélectionné et mis en ligne sur le site centenaire.org.

Dans la revue Outre-mers. Revue d’histoire
• « Santé et conscription créole, Le tournant de la première guerre mondiale », Outre-mers. Revue d’histoire, n°354-355, deuxième semestre 2007, pp. 223-242
• « La ‘famille’ sportive aux Antilles françaises », Outre-mers. Revue d’histoire, n°364-365, deuxième semestre 2009, pp. 107-125
• « Ici, là-bas, ailleurs : concepts et conceptualisations », Outre-mers. Revue d’histoire, « Les territoires de l’histoire antillaise », n°378-379, premier semestre 2013, pp. 87-103
• « Les registres du patriotisme créole : les ‘vieilles colonies’ autour de la Première Guerre mondiale », à paraître en 2016.