Accueil > Actualités ultramarines > À paraître La France et l’Inde, des origines à nos jours. Tome 4 : La France et (...)

À paraître La France et l’Inde, des origines à nos jours. Tome 4 : La France et l’Union indienne de Jacques Weber aux Indes savantes

Le 22 avril 2021 à 16h13

À paraître (1er juillet 2021) La France et l’Inde, des origines à nos jours. Tome 4 : La France et l’Union indienne de Jacques Weber aux Indes savantes, coll. "Études sur l’Asie", 2021, 417 p. ISBN : 978-2-84654-571-6 Prix : 34 €.

Cet ouvrage fait suite au tome 1 : L’Inde entrevue, au tome 2 : Les comptoirs sous trois Républiques (1870-1963) et au tome 3 : Regards croisés

"Cet ouvrage est le dernier de quatre volumes, dont les deux premiers sont parus en 2019 et 2020. Le premier, intitulé « l’Inde entrevue », est consacré aux deux Compagnies, celle de Colbert et celle de Law, aux comptoirs et à leur commerce, à la politique de Dupleix et à la rivalité franco-britannique, qui se termine par la mainmise de l’East India Company et à l’éviction complète des intérêts français dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Au XIXe siècle, des officiers napoléoniens qui administrent le royaume sikh du Punjab et des missionnaires catholiques entretiennent une présence française dans un pays où la France ne joue plus aucun rôle. Elle végète dans ses misérables comptoirs jusqu’au Second Empire quand, grâce aux progrès du libre-échange au Royaume-Uni, grâce à l’essor de l’émigration indienne aux colonies à sucre, grâce à son industrie textile, Pondichéry connaît un spectaculaire renouveau. Le second volume traite de la politique d’assimilation de la Troisième République dans ses comptoirs, dont tous les habitants sont dès 1871 proclamés citoyens et électeurs sans distinction de couleur, de religion ni de caste. Imposée sans concertation préalable par le pouvoir central, cette politique qui se veut décentralisatrice produit des effets désastreux, conférant le pouvoir à un parti indien réactionnaire et anti-français, puis, à partir de 1906, à de véritables maffias politiques. Les effets de l’assimilation se font sentir jusqu’au dernier moment : héritière de sa devancière, la IVe République ne peut céder ses établissements à l’Inde de Nehru sans consulter leurs habitants qui sont des citoyens français. Or, le parti du Congrès ne veut pas d’un référendum. Le troisième et le quatrième volume sont consacrés aux regards et aux influences croisés. Les représentations de l’Inde en France, l’image et l’influence de la France en Inde, les perceptions du nationalisme indien en France et les relations bilatérales après l’indépendance de l’Union indienne jusqu’à nos jours. Le quatrième volume « Les relations bilatérales » est la suite du troisième et reprend la bibliographie et un index général."

Jacques Weber, ancien professeur d’histoire contemporaine à l’université de Nantes, grand spécialiste de l’Inde à laquelle il a consacré de nombreux ouvrages, et de l’histoire coloniale. Il a publié aux Indes savantes Les Relations entre l’Inde et la France depuis 1673, Littérature et histoire coloniale, Le Siècle d’Albion. L’Empire britannique au XIXe siècle, Les Élections législatives et sénatoriales outre-mer (1848-1981) avec L. Jalabert et B. Joly.