Accueil > Actualités ultramarines > À paraître Esclavage et pouvoir colonial en Afrique occidentale française de (...)

À paraître Esclavage et pouvoir colonial en Afrique occidentale française de Martin A. Klein chez Karthala

Le 8 septembre 2021 à 12h23

À paraître (23 septembre 2021) Esclavage et pouvoir colonial en Afrique occidentale française de Martin A. Klein chez Karthala, coll. "Esclavages", 2021, 566 p. ISBN : 9782811128838 Prix : 35 €.
Préface d’Ibrahima Thioub.


"Le livre de Martin Klein appartient à la bibliothèque des ouvrages indispensables sur l’esclavage en Afrique. Il en retrace l’histoire entre le XVIIIe et le XXe siècle au Sénégal, en Guinée et au Mali, trois anciennes colonies françaises.
Il montre comment la nature de l’esclavage africain a changé selon les périodes : traite des captifs, conquête puis domination coloniales, indépendance des États. Quelles attitudes les autorités françaises ont-elles eues par rapport à ce fait social total ? Comment comprendre l’ambivalence de leurs positions, entre acceptation dans l’intérieur du Mali et interdiction hésitante, dans les régions proches de la côte, de la capture, du commerce et de l’utilisation des esclaves ? L’abolition par la France en 1905 a provoqué des changements sociaux importants à l’époque, mais la question de l’esclavage demeure centrale jusqu’à aujourd’hui. Cet ouvrage nous donne les clés indispensables pour comprendre le maintien de ce système."

Martin Klein est professeur émérite d’histoire à l’université de Toronto. Son premier livre, Islam and Imperialism in Senegal. Sine-Saloum, 1847-1914 (Stanford, 1968), porte sur la colonisation et la révolution islamique au Sénégal. Par la suite, il a travaillé sur l’histoire de la traite et de l’esclavage, principalement en Afrique de l’Ouest. Il a été président de l’African Studies Association (Société d’études africaines des États-Unis) et de l’Association canadienne d’Études africaines. Il a reçu, en 2001, le Distinguished Africanist Award, la plus haute des distinctions académiques chez les africanistes pour l’ensemble de son œuvre.