Accueil > Actualités ultramarines > Paru récemment Déborder la négritude. Arts, politique et société à Dakar sous (...)

Paru récemment Déborder la négritude. Arts, politique et société à Dakar sous la direction de Mamadou Diouf et Maureen Murphy aux Presses du réel

Le 18 mai 2022 à 16h17

Paru récemment Déborder la négritude. Arts, politique et société à Dakar sous la direction de Mamadou Diouf et Maureen Murphy aux Presses du réel, 2020, 256 p. ISBN : 978-2-37896-098-8 Prix : 24 €.

"Au lendemain des Indépendances, le premier Président du Sénégal Léopold Sédar Senghor place l’art et la culture en tête de la politique du pays ; des infrastructures « dynamiques » sont créées pour exposer et diffuser les fruits d’une création locale et internationale. En croisant l’analyse des œuvres avec celle de leur exposition, le présent ouvrage revient sur ces années Senghor qui virent éclore un art « moderne » transnational.
Fruit d’un travail collectif, ce livre aborde également l’émergence du « contemporain » dans son rapport au global, à l’échelle d’une scène artistique locale et dans une perspective transhistorique : des performances d’Agit Art à la biennale de Dakar, de l’étude de la photographie à celle des installations multi médias. La parole des artistes est valorisée par la publication d’une série d’entretiens inédits."



Mamadou Diouf est professeur d’histoire et d’Études Africaines aux départements d’Histoire et des Études du Moyen Orient, de l’Asie du Sud et de l’Afrique à Columbia University, New York.
Maureen Murphy est historienne de l’art, Maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre de l’Institut Universitaire de France. Ses recherches portent sur la mondialisation de la scène artistique envisagée sous l’angle des rapports entre l’Afrique et l’Europe, l’histoire coloniale et postcoloniale, ainsi que sur les politiques d’exposition. Aux Presses du réel, elle est l’auteur de l’ouvrage De l’imaginaire au musée. Les arts d’Afrique à Paris et à New York (1931-2006).


Nous tenons à remercier amicalement Michèle-Baj Strobel pour nous avoir signalé cette tant précieuse parution et félicitons les auteurs, en saluant amicalement Mamadou Diouf.