Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Cessez-le-feu, cesser les combats ? De l’époque moderne à (...)

Vient de paraître Cessez-le-feu, cesser les combats ? De l’époque moderne à nos jours sous la direction de Claire Miot, Thomas Vaisset, Paul Vo-Ha aux Presses universitaires du Septentrion

Le 12 septembre 2022 à 20h06

Vient de paraître Cessez-le-feu, cesser les combats ? De l’époque moderne à nos jours sous la direction de Claire Miot, Thomas Vaisset, Paul Vo-Ha aux Presses universitaires du Septentrion, coll. "War studies" (n° 12), 2022, 308 p. ISBN : 978-2-7574-3719-3 Prix : 25 €.

"Loin d’être réductible à une somme de violences illimitées, la guerre est aussi une relation, certes brutale entre belligérants. Le moment où les armes se taisent en témoigne. Le temps de la sortie du combat est caractérisé par des interactions entre adversaires. Vainqueurs et vaincus accomplissent des gestes, des rites de reddition par le truchement de médiateurs, d’émissaires, voire d’otages. Ils échangent promesses, serments et autres engagements toujours susceptibles d’être transgressés tant l’instant est fragile. Autant d’éléments qui constituent un ordinaire du champ de bataille et suggèrent que le combat est aussi une pratique transactionnelle.
Cet ouvrage qui interroge la longue durée dans une perspective d’anthropologie historique propose d’inscrire la fin des hostilités au cœur même de l’expérience combattante. La manière dont cessent les combats dit la guerre qui est pensée et menée."



Claire Miot (https://twitter.com/ClaireMiot) est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à Sciences Po Aix et membre du laboratoire Mosopolhis UMR 7064.
Thomas Vaisset (https://twitter.com/TVaisset) est maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Le Havre Normandie et membre du laboratoire IDEES UMR 6266.
Paul Vo-Ha est maître de conférences en histoire moderne à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre de l’IMHC UMR 8066.


Merci amical et chaleureux à Soraya Laribi pour l’annonce et et à Thomas Vaisset pour la gentillesse de m’avoir transmis si rapidement la table des matières.